Walk on the moon
avatar
  • Messages : 59
  • CES : 278
  • Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://evolved.forumactif.com
Walk on the moon
L'Alpha Chimera

Naissance du vaisseau
Une cinquantaine d’années avant le départ d’Alpha Chimera, lorsque les scientifiques confirmèrent l’existence d’exoplanètes abritant de la vie, s’est formé le conglomérat E-volved, rassemblant de nombreuses entreprises et laboratoires dans le but de créer, sur ces planètes, des colonies humaines. La tâche est gigantesque, mais les enjeux le sont encore plus. Après des premières expéditions vers ces différentes terres promises dans le but d’y construire un premier terreau d’accueil pour les futurs colons et d’y étudier la géologie et la biosphère locale, ont débuté les énormes chantiers des vaisseaux de colonisation. Ces engins spatiaux, conçus sur plusieurs années avant d’entamer leur assemblage directement dans l’espace, sur l’orbite terrestre, ont ainsi profité des dernières avancées technologiques pour abriter le millier de colons à acheminer. Dans le même temps, le conglomérat a procédé aux sélections des passagers parmi les volontaires et ses propres employés pour former une population représentative et hétérogène du continent nord-américain. Ont été admis toutes personnes de 15 à 65 ans au dossier médical permettant un tel voyage et surtout, une nouvelle existence assez rude à dix années lumières de la Terre, ainsi qu’au casier judiciaire vierge de tout crime (il est ainsi possible d’avoir commis des délits de moindre importance, qui finissent par être effacés du dossier au bout de 5 à 10 ans sans récidive).

Organisation du vaisseau
L’Alpha Chimera est avant tout composé d’une gigantesque hélicoïde gravitant autour d’un axe principal, afin de générer la sensation de pesanteur. L’axe, quant à lui, regroupe principalement le réacteur à fusion ainsi que les moteurs, et n’est pas accessible aux passagers. Seuls les robots peuvent aller y faire des actions de maintenance, en apesanteur et dans le vide.Au sein de l’hélicoïde, qui est donc véritablement la partie de vie du vaisseau, se trouvent cinq étages accessibles par ascenseurs, et sur accréditation. Trois étages concernent les logements, séparés selon les classes. Au sommet, pour peu que l’on puisse parler de sommet dans le vide où il n’existe ni haut, ni bas, se trouvent les suites de première classe, pourvues de hublots vers l’extérieur, tandis que les deuxièmes classes se contenteront d’écrans holographiques retransmettant des paysages à la commande ou directement la vue de l’espace depuis la salle des commandes. Quant à la troisième classe… disons que le poster est une solution envisageable pour espérer décorer sa cabine austère.L’autre étage principal contient tout ce qui est relatif à la vie en communauté. C’est là qu’on y trouve le réfectoire, les bars, les restaurants, les salles de spectacle, bref, il s’agit de la zone de vie autour de laquelle s’articule tout le fonctionnement de la future colonie. Enfin, reste l’étage où la plupart des gens vont travailler, s’ils sont affectés à quelque tâche en rapport avec le fonctionnement intrinsèque du vaisseau : on y trouve notamment la salle de commandes, accessible uniquement au personnel naviguant, les salles des machines (en relation avec les robots s’occupant de toute l’infrastructure de propulsion et d’énergie), la salle du réacteur où l’on surveille les indicateurs liés à la fusion thermonucléaire, et bien sûr le noyau de Darwin où siège les serveurs de l’intelligence artificielle et de tout le réseau informatique de l’Alpha Chimera. Sans oublier les soutes contenant tout le matériel nécessaire à l’arrivée des colons sur Elpida et bien sûr les navettes de transport permettant d’accéder à la planète depuis le vaisseau.
le Ven 7 Juil - 19:06